io3

vous propose la conception, le prototypage, la production et la R&D de pièces imprimées en 3D.
Confiez-nous vos projets et nous les imprimerons le plus rapidement possible (pour le lendemain dans certains cas).
Nous pouvons produire vos objets à l'unité, en très petite série voir en moyenne série en fonction du temps nécessaire à l'impression.
Sur plan papier, dessin ou croquis, nous pouvons modéliser votre projet et l'imprimer en 3D.
Nous pouvons lire vos fichiers CAO et les valider pour préparer l'impression en 3D.
Nous expédions dans toute la France.

 

La petite histoire

Ce matin, lors d'une impression, nous nous sommes aperçu qu'il y avait une légère fente au niveau d'une des 4 longues vis qui maintiennent en place sur les axes X/Y la tête d'impression  de l'Ultimaker 2 que nous utilisons le plus : une marque de fatigue connue.

Nous sommes allés télécharger sur le site GitHub ou Ultimaker dépose les sources de ses imprimantes afin de télécharger le ficher .STEP correspondant à la pièce cassée (1320-D.STEP)

Un petit tour dans notre logiciel de dessin favori pour modifier la pièce. La raison ? Elle a été dessinée pour être fabriquée par moulage et donc elle a des contre-dépouilles.

Pas de problème pour redonner une forme optimisée pour l'impression 3D et aussi procéder quelques modifications afin de l'adapter à notre besoin : remplacer une pièce cassée sans avoir besoin de débrancher toutes les prises au niveau de la tête.

C'est pour cette raison qu'elle a une forme... remaniée.

2 heures plus tard, la nouvelle pièce imprimée viendra remplacer celle qui avait cédée et l'imprimante fonctionne comme aux premiers jours.

Pourquoi io3 a choisi de produire avec des imprimantes Open Source

Disposer d'une imprimante Open Source est un véritable avantage  :imaginez que vous ayez accès à tous les plans et schémas de vos machines de production : une pièce est cassée, plus le problème pour réparer (enfin presque), sans compter l'économie substantielle si vous pouvez vous-même refabriquer la pièce…

Autre avantage de l'Open Source : l'évolutivité.
Riche d'une communauté très active, nos imprimantes Ultimaker ont vu apparaitre il y a quelques années un prototype de bloc permettant de monter des buses de diamètres différents : le bloc Olsson était né et il équipera en standard les versions 2+ de la gamme.
Plus tard, Anders Olsson récidivera en proposant la buse "ruby" équipée d'un rubis à son extrémité permettant d'imprimer des matériaux abrasifs (ce que nous faisons tous les jours).

D'autres ont transformé leur imprimante mono-extrudeur en imprimante multi-extrudeurs, nous avons personnellement monté des plateaux d'Ultimaker 3 sur nos Ultimaker 2 afin de gagner en rigidité...entre autres modifications visant à améliorer la qualité d'impression.

Et les logiciels Open Source

Nous utilisons CURA pour préparer les objets que nous allons imprimer : là encore, le logiciel est Open Source.
L'intérêt ? Nous avons demandé à l'époque une nouvelle fonction : la possibilité de pouvoir choisir l'orientation du remplissage des objets.
C'est maintenant une fonction intégrée à CURA.

Publié dans : Production
Partager : E-mail

  • Open Source ?

© 2019 io3.fr | impression 3D | Conception | Prototypes Fonctionnels | R&D