Quoi de mieux qu'un exemple concret afin de comprendre ce qu'apporte l'impression 3D.

Quand une pièce mécanique est cassée, une seule solution : la remplacer par une neuve.
Problème : la pièce n'est plus disponible ou alors pire, elle fait partie d'un ensemble de plusieurs pièces dont nous n'avons pas besoin, ce qui en augmente le prix.

L'anneau de blocage du moyeu Shimano Nexus Inter 7

Cette pièce peut casser du fait de sa conception : elle est réalisée à partir de deux pièces moulées en plastique collées entre elles qui emprisonnent un clip en acier. Cette pièce vient verouiller le mécanisme de changement de vitesse du moyeu.

Celle que nous devons refaire est cassée pile au niveau de la zone de collage qui a cédée après un effort mécanique trop important certainement dû à un corps étranger (caillou ?)

Le clip en acier est intact et c'est de l'ensemble la pièce la plus importante.

Une impression 3D peut être interrompue afin de procéder à l'inclusion dans un logement d'une autre pièce : c'est cette faculté que nous allons mettre en oeuvre.

Au lieu de deux pièces assemblées par collage, nous allons dessiner une seule pièce : l'impression sera interrompue pour insérer le clip et reprendra pour terminer l'impression et du même coup verrouiller le clip en place.

Des tirages en PLA permettront de valider que les cotes sont respectées et que le mécanisme terminé joue bien son rôle.

La pièce définitive sera imprimée en PETG/Carbone, filament qui de part une excellent interdiffusion garanti une solidité importante y compris sur des zones fines ou peu de filament sera déposé.

La pièce dispose d'un repère de positionnement qui sert à bien la présenter avant son verrouillage : une petite goutte de vernis sera utilisée pour remplir le logement prévu à cet effet.

 

La réaction de Shimano sur twitter : https://twitter.com/_darkdvd/status/920967398785781763

"Intéressant. Nous ne recommandons pas aux gens de fabriquer leurs propres pièces, mais celle-ci semble professionnelle. Notez que l’utilisation est à vos risques et périls".

Je pense qu'il y a encore des progrès à faire dans la compréhension par certains de ce que peut apporter l'impression 3D...

Publié dans : Prototypage, FDM
Partager : E-mail

  • ingénierie inversée et impression 3D
  • ingénierie inversée et impression 3D
  • ingénierie inversée et impression 3D
  • ingénierie inversée et impression 3D
  • ingénierie inversée et impression 3D
  • ingénierie inversée et impression 3D
  • ingénierie inversée et impression 3D
  • ingénierie inversée et impression 3D

© 2018 io3.fr | impression 3D | Conception | Prototypage | Prototypes Fonctionnels | R&D